Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog

  • Une petite fille détective

    Une petite fille détective --ou la suite de mes lectures en anglais--

    515urYnITbL._SX363_BO1,204,203,200_.jpg

    Ottoline and the Yellow Cat de Chris Riddell. MacMillan.

    Ottoline habite dans un immeuble en forme de poivrier à Big City, et a pour fidèle compagnon Mr Munroe. On ne sait pas vraiment de quelle espèce il est, mais cela importe peu, tous 2 sont inséparables.

    Ottoline aime :
    ---sauter dans les flaques,
    ---se déguiser,
    ---collectionner les paires de chaussures et les cartes postales de ses parents (ce sont des "explorateurs collectionneurs", ils parcourent le monde, collectent toutes sortes de choses (Mr Munroe vient d'ailleurs de Norvège, un de leurs nombreux voyages!), et envoient des cartes postales à Ottoline -c'est d'ailleurs le seul moyen de communication qu'elle a avec eux-),
    ---superviser le travail de l'armée de personnes qui s'occupent de l'appartement et de lui faire à manger tous les jours (il y a même quelqu'un qui s'occupe de regonfler les oreillers!),
    ---prendre des notes,
    et par dessus-tout, elle aime résoudre les énigmes!

    Dans ce premier volume des aventures d'Ottoline, de mystérieuses disparitions de chiens ont lieu, des bijoux sont volés, on parle d'un chat... Ces affaires laissent la police désemparée. Mais Ottoline, elle, ouvre l'oeil, prend des notes, lit les journaux et bien sûr, Mr Munroe l'aide dans son investigation.. il ne faudra pas longtemps aux 2 héros pour confondre le coupable!
    Ottoline et Mr Munroe!

    L'édition anglaise est vraiment splendide. 170 pages imprimées sur 1 beau papier, une couverture aux volutes dorées (mais pas trop "bling-bling"), des cartes postales offertes en fin de volume. J'ai hâte de voir à quoi ressemblera l'édition française... En France, Ottoline s'appellera Appoline, il devrait paraître très bientôt chez Milan. A suivre!
    Ce n'est pas vraiment un roman, ni un album... c'est un mélange des genres, 170 pages très illustrées avec plein de détails un peu partout, une enquête policière simple, mais efficace... en tout cas c'est délicieux et je me suis régalée à lire cette première aventure.
    --Et puis Ottoline a un fort air de ressemblance avec Eloise, une de mes héroïnes préférées.--

    L'auteur, Chris Riddell, est en particulier connu -en France- pour la série qu'il signe avec Paul Stewart Les Chroniques du bout du monde (Milan).
    A part des albums chez Gründ et chez Pastel, tous ses livres disponibles en français sont chez Milan.
    Il est chroniqueur pour The Observer, en cliquant vous verrez quelques images (attention c'est en anglais).

  • Mon petit coin pour faire de la déco et de la couture

    couture.jpg

    Cette pièce : nous avions détapissé mais laissé les murs nus depuis trois ans. Je savais que ce ne serait pas la "chambre du bébé", parce que chez nous, les bébés dorment avec nous :-) 

    Et puis, j'ai toujours imaginé que mes enfants dormiraient dans la même chambre... Maintenant les filles dorment donc dans un lit superposé et sont ravies. Moi je crois que l'on est pas fait pour dormir tout seul, surtout enfant. Ce sont mes convictions, est-ce que ce seront les leurs en grandissant ? Pas sûr ! :-) Et ce sera très bien, elles voudront être autonomes sans nul doute.

    En tous cas pour le moment ça m'arrange bien, parce que cette pièce, c'est devenu mon petit endroit paradisiaque :-) C'est donc ma pièce... à couture bien sûr :-)

    J'en ai fait MA pièce. C'est mon espace, mon univers ! Alors j'ai tout poncé, repeint, bricolé toute seule et je suis contente du résultat ! J'ai choisi des couleurs plutôt girly, j'avais envie de violet.

    Et puis je rêvais de ces bureaux spéciaux pour la couture mais alors totalement inimaginables au niveau prix ! Je me suis donc mise à chercher sur Le Bon coin et j'ai déniché un bureau idéal et atypique pour 70€.

    Il est très grand, 2 m de long, contient une multitude rangements, et en fait le plateau supérieur se déplace, donc lorsque je ne couds pas, il ressemble à un buffet. Et quand je couds, j'avance le plateau et m'installe. Je n'ai plus qu'à allumer la machine et coudre ! La planche à repasser et le fer sont toujours dépliés et à portée de main, et mes tissus bien visibles.

    Et pouvoir s'installer sans devoir sortir la machine, ça c'est magique parce que sinon, le temps que j'installe tout, et que sois enfin prête à coudre... je n'ai déjà plus le temps de commencer. Ou alors c'est champ de bataille sur la table du salon pendant 15 jours...

    Donc, une affiche longuement cherchée sur le net et un mannequin troqué dépoussiéré plus tard...

    Papillon m'a même fabriqué une petite tablette pour ranger et classer mes bobines dans le tiroir :-)

    couture2.jpg

    Et une machine extraordinaire vient de trouver sa place dans mon petit bureau. J'en avais rêvé, pendant des mois, j'ai lu et relu les forums, les avis, et la voilà, ma surjeteuse ! J'ai finalement opté pour une vintage et son génial enfilage des fils et réglages de la tension automatiques. Et j'ai eu la chance de la trouver d'occasion dans un magasin. Mais je suis encore bien loin de la maîtriser ! Un livre très bien fait m'aide beaucoup à l'utiliser : 

    Mes prochains projets seront ceux des superbes livres de patrons japonais...Maintenant, "il n'y a plus qu'à" !!!